8 Surfboards : atelier de shapePeio Maget est à ce jour le seul shaper de surfboards en mousse en France, et un des rares en Europe. Son atelier de shape installé à Biarritz dans la capitale du surf français est un atout majeur car il offre une proximité sans commune mesure.

Plus d’une quarantaine d’écoles lui ont déjà passé commandes. Et certains surfers de renom sont de fidèles clients.

L’histoire de Peio-shaper ne date pas d’hier.

Peio MagetDès 1997, il apprend à shaper des bodyboards avec le bodyboarder pro hawaiien Kavan Okamura dans le premier atelier de shape de bodyboard en France monté par Thierry « Tirage » Fortune et Bruno « Beuglot » Degorce. Son engouement pour le sport et l’aspect technique inhérent à celui-ci fait qu’il apprend vite et qu’il réalise ses premières planches peu de temps après.
En 1999, Peio est convoité par Polyfoam pour sa qualité de shape et se voit offrir la possibilité d’élaborer les surfboards en mousse O’killed. Il apprend toujours de ses pairs et se démarque rapidement par son côté autodidacte et ses idées personnelles. Jusque-là, il ne maniait que le Polyéthylène Dow. C’est alors qu’il décide d’essayer le Polyéthylène haute densité et expansé, plus communément nommé HD30. Cette matière a l’avantage d’avoir des réactions entre le PE Dow et le Polypropylène, une durée de vie accrue, et une facilité d’assemblage évidente. Ce qui séduit Peio, mais aussi des riders et des marques qui viennent sous-traiter.

Le projet Xperiment

Lorsque Polyfoam ferme ses portes en 2003, il ne lui faut pas longtemps pour se remettre en selle sur son seul Cheval de Troie possible, monter sa propre entreprise. Fort de ses connaissances, Xperiment voit le jour début 2004.
Avec O’Killed qu’il développa au sein de Polyfoam, Peio s’était déjà intéressé à la fabrication de surfboards en mousse. Au début de l’année 2007, il décide d’étendre l’entreprise Xperiment en reprenant le shape de surfboards. Dans la même lignée que Primo et son logo 1, c’est un 8 qui est apposé sur les planches. « Je connais pas mal de shapers de surf, plus nombreux et proches qu’en bodyboard. Avec certains on compare des shapes, des channels, … Ça fait avancer et c’est cool! » avoue-t-il. Plus d’une quarantaine d’écoles lui ont déjà passé commandes. Et certains surfers de renom sont de fidèles clients.

L’atelier de shape à Biarritz

Updated on 2015-10-02T17:44:05+00:00, by Peio.